• coaching neuchatel

  • coach professionnel en suisse romande
  • soins énergétiques
  • soin énergétique
  • coaching de vie
  • coaching neuchatel
  • « Savoir ce que l’on ne veut pas, c’est le meilleur moyen de rêver sa vie, savoir ce que l’on veut, c’est la voie royale pour vivre ses rêves. » Coaching by Laura Calabrese
  • «Du questionnement et de l’accompagnement pour vous aider à trouver les réponses en vous » Coaching by Laura Calabrese
  • « Une prise de distance face aux pressions, aux changements et…à vos propres convictions » Coaching by Laura Calabrese

Peur du parler devant les autres

Ecrit par admin sur . Publié dans Coaching de Vie, Formation

Peur de parler devant les autres ?

Je viens d’animer une formation de prise de parole en public. J’y ai fait face à une de nos grandes peurs: celle de parler devant les autres.

J’y ai pris conscience d’une chose.

Quand vous êtes face à une peur ou une difficulté de parler devant les autres, c’est vraiment important que vous puissiez la délimiter. Nommez-la et identifiez-la de façon très factuelle et dans une situation très précise vécue.

coach neuchatel

Quand vous avez délimité cette peur ou cette difficulté, alors essayez d’engranger et de comprendre quelle technique derrière vous pouvez vraiment très précisément modifier.

Peur de parler devant les autres: que faire de la peur du jugement?

Quand j’ai demandé aux participants de délimiter ce qu’ils souhaitaient tout particulièrement travailler, deux personnes ont exprimé que ce qui était difficile pour elles c’était de faire face à la peur de parler en public. Notamment réussir à ne pas faire trembler leur voix ou montrer leur timidité. Ce qu’elles ont essayé de déterminer derrière c’était de comprendre ce qui leur faisait peur…c’était peut-être en l’occurrence ici le jugement des autres. Elles ont compris que d’être en connexion avec les autres leur permettaient d’aller au-delà de ce jugement.

Donc être en connexion, ça signifie quoi ? C’est être dans le regard des autres, oser avec son regard chercher celui des autres. Et alors à ce moment-là, lire aussi leur non-verbal et comprendre leurs besoins. Elles ont testé de faire cet exercice et le résultat concret a été que finalement elles ont réussi à obtenir plus d’aisance et de charisme dans cette prise de parole devant les autres.

Peur de parler devant les autres: que faire de nos mains?

Un autre souhait de travail était celui de savoir quoi faire de ses mains. Concentrez-vous, pour votre prochaine intervention, à travailler ce point-là. Une fois qu’en pleine conscience on se lance dans l’exercice de dire « je demande à mes mains d’accompagner ce que je dis et de ne pas rester dans leurs poches ou dans les bras », eh bien tout d’un coup, ça se débloque. Elles commencent à se libérer et à accompagner cette parole. Si vous sentez toutefois que vous avez besoin de sécurité, trouvez une posture d’appui: mains jointes ou s’appuyant sur le bureau, une main qui tient une fiche de résumé ou qui tient un pointeur.

Peur de parler devant les autres: ne faites pas d’amalgame

Souvent, cette notion de prise en public, nous la noyons et l’assimilons à une trop grande sauce qui nous fait nous dire:  « ah je manque de confiance en moi, ah je ne suis pas un bon orateur, ah je n’ai pas de charisme ».

Le charisme et l’art oratoire sont des compétences qui se travaillent.

Quand vous baignez dans cette sauce, vous tournez en rond.

Alors, quand sortirez-vous de votre peur ? 😉

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Da Costa Alexandra

    |

    Que ça fait du bien de te lire, c’est toujours très pertinent et ça me redonne de l’énergie à chaque fois. Merci Laura.

    Répondre

    • admin

      |

      Merci Alexandra à toi de ton retour qui me fait chaud au coeur

      Répondre

  • Nephtali Matthey

    |

    Bonjour Laura,

    Je viens de te lire et j’ai trouvé l’article très intéressant. Il est vrai que parfois s’adresser à un public peut être perturbant. Pour ma part j’ai de la peine lorsque je vois des personnes sur leur portable ou qui rigole. Mais j’y travaille.

    Merci encore pour l’article. 🙂

    Répondre

    • admin

      |

      Merci Nephtali,
      oui cet exercice n’est pas facile. Et parfois, il s’agit de sortir de son jugement et de son interprétation de ce que les autres peuvent bien pouvoir penser de nous 😉

      Répondre

Laisser un commentaire